Un café avec andré

Le printemps est arrivé. Quoi de plus logique, donc, que de donner la parole à André Verhaeghe, qui compte le plus de printemps à son actif ? À l’âge honorable de 97 ans, il est en effet notre plus vieux client. Il y a quelques semaines, nous avons eu le plaisir de prendre le café avec lui.

Bonjour André, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Mon nom est André Verhaeghe, je suis né en 1922 à Deerlijk, où j’ai passé toute ma jeunesse. C’est l’amour qui m’a finalement fait déménager à Zwevegem.

Quand j’avais 10 ans, mon père est décédé dans un accident et j’ai donc grandi dans un cadre assez agité. Malgré l’obligation scolaire, j’ai arrêté d’aller à l’école. J’étais partout où il y avait du travail, du secteur du textile à diverses usines, et du travail de bureau au travail sur chantier.

Pendant la guerre, j’ai été réfractaire et j’ai rejoint la résistance. C’est aussi de cette manière que je me suis retrouvé actif en politique. À la fin de la guerre, je suis devenu accompagnateur de voyages pour Bond Moyson. C’est ainsi que j’ai découvert la moitié de l’Europe d’une très belle manière, et même l’Australie. Ma carrière en politique m’a mené jusqu’au conseil communal et au conseil provincial. Le couronnement de ma vie est arrivé cette année, lorsque sur invitation du roi Philippe, j’ai été honoré en tant qu’ancien combattant lors du défilé annuel.

Une vie bien mouvementée donc ! Comment vous êtes-vous retrouvé au casino ?

Il y a 18 ans de cela, j’ai rencontré Agnès alors que j’étais veuf. Elle était déjà depuis plusieurs années une habituée du casino de Middelkerke. Elle est vite devenue une importante source de soutien pour moi et nous nous voyions souvent. Un jour, je l’ai croisée par hasard et elle a proposé de venir boire un café ici. Et aujourd’hui, c’est toujours ici que nous prenons notre café.

Qu’est-ce qui vous plait au casino de Middelkerke ?

Ah, pour nous, c’est un savant mélange de plusieurs ingrédients. Nous avons de nombreux amis ici et continuons de créer de nouveaux liens. Nous aimons bien entendu aussi nos petits jeux. Le suspense des machines à sous, combiné à la charmante compagnie me font rester jeune (rires). Bien sûr, nous allons aussi parfois profiter d’un délicieux repas au Restaurant Bonaparte ou boire un verre au bar. Nous passons ainsi toujours une excellente après-midi, qui passe souvent trop vite.

Quel est votre meilleur souvenir au casino ?

Ce n’est peut-être pas mon meilleur souvenir, car des bons souvenirs, j’en vis ici tous les jours, mais certainement le plus ancien et le plus marquant. La première fois que je suis venu jouer dans la grande salle, j’ai gagné 700 € aux machines à sous, sans n’avoir aucune idée de ce que je faisais. Ça a été un sentiment très spécial. J’ai vite compris qu’une telle chance ne durait pas, mais c’est ce qui ajoute du suspense au jeu. J’ai entre-temps par contre appris à jouer avec un budget fixe (clin d’œil).

Comment décririez-vous l’ambiance au casino ?

Il faut le voir comme une chouette sortie, comme si vous alliez au cinéma voir un film. Une visite au casino est toujours une garantie d’un chouette moment, où l’essentiel est de s’amuser. C’est évidemment encore mieux si l’on gagne, et dans ce cas, nous n’hésitons généralement pas à dépenser nos gains à un verre au bar ou à un bon dîner au restaurant. Ce qui est sûr, c’est que vous passerez votre après-midi dans un cadre unique. L’atmosphère spéciale et intense qui y règne, associée à l’excellent service des collaborateurs, qui nous accueillent toujours comme si nous faisions partie de la famille, nous font nous sentir ici comme à la maison.

Merci pour cette très chouette conversation, André !

Une fois le calme revenu, André et ses amis fêtent son 98e anniversaire au Restaurant Bonaparte. Ce sera aussi l’occasion pour lui de présenter son livre, témoignage d’une vie trépidante garni de multiples souvenirs et anecdotes.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous ci-dessous pour rester informé de tous nos concours et promotions. Ne manquez ainsi aucune opportunité de gagner de jolis prix !

En m’inscrivant, j’accepte la déclaration de confidentialité. Vous pouvez toujours vous désabonner.